Comment profiter au maximum de votre retraite complémentaire ?

retraite complémentaire

Publié le : 03 octobre 20227 mins de lecture

Tout au long de votre carrière, vous allez verser des cotisations au régime de retraite obligatoire ainsi qu’à la retraite complémentaire, que vous soyez salarié privé, artisan ou fonctionnaire, etc. Mais parfois, pour augmenter sa pension et de profiter au maximum de sa retraite, il est parfois nécessaire d’aller plus loin que ce que les caisses de retraites vous offrent. Mais avant d’entamer quoi que ce soit, vous devez d’abord connaître comment la retraite complémentaire fonctionne.

Une retraite complémentaire : c’est quoi exactement ?

La retraite complémentaire est en effet un complément de retraite de base. Elle est tout à fait obligatoire pour certaines personnes, mais pas pour d’autres. Chaque activité et profession possèdent son régime de retraite complémentaire et l’affiliation à ce régime est bien évidemment automatique pour ceux qui sont concernés.

 

Les salariés privés sont affiliés à 2 régimes : l’un pour le régime de base et l’autre pour le régime de l’assurance complémentaire. Ainsi, tous les salariés privés procèdent à des cotisations qui vont être transformées par point chaque année. À la retraite, pour avoir une idée de votre pension de retraite, vous n’avez qu’à multiplier votre nombre de points par la valeur du point. Mais vous pouvez aussi à tout moment faire une demande à l’AGIRC-ARRCO pour connaître les points que vous avez accumulés tout au long de votre carrière.

 

À part le régime unifié AGIRC-ARRCO qui est un régime complémentaire de vieillesse s’appliquant aux salariées, il peut également exister d’autres régimes obligatoires en fonction de votre activité. RAFP ou Retraite Additionnelle de la Fonction Publique est destiné pour les fonctionnaires de l’état, hospitalier et territorial. Les magistrats ainsi que les militaires relèvent aussi de ce régime. Pour en savoir davantage sur ce dernier point, vous pouvez recueillir plus d’information sur agipi.com.

 Comment fonctionne la retraite complémentaire ?

Si vous êtes fonctionnaires, vous êtes obligé de cotiser à la retraite complémentaire RAFP. C’est un régime de retraite obligatoire destiné aux fonctionnaires. En effet, un actif quel qu’en soit son statut doit procéder à des cotisations pour sa retraite durant sa carrière professionnelle. Il cotise non seulement pour percevoir la venue d’une pension de base, mais aussi pour une retraite complémentaire obligatoire.

 

 La retraite de base de la sécurité sociale qui est versée par CNAV (caisse nationale d’assurance vieillesse) est certes la pension principale perçue par un ancien actif. La retraite complémentaire qui est gérée par répartition, est une pension supplémentaire obligatoire qui est versée par le régime de retraite complémentaire que l’ancien actif est associé.

 

Concrètement, les cotisations des actifs actuels financent les pensions des retraites d’aujourd’hui. Et à l’inverse, la retraite des actifs actuels est financée par les actifs de demain. Cette solidarité se traduit aussi par l’acquisition de droits à la retraite pour ceux qui sont en chômage, pour certains salariés en arrêt de maladie, etc ; même si ces personnes n’ont pas contribué à la cotisation. L’équilibre financier d’un régime par répartition dépend du nombre des personnes qui cotisent ainsi qu’aux pensionnés. Toute variation même minime peut avoir un impact sur cet équilibre.

 

Retraite complémentaire individuelle

Êtes-vous fonctionnaires ? Et à part votre RAFP retraite fonctionnaire obligatoire, vous voulez encore percevoir un autre revenu de retraite complémentaire individuelle ? L’arrêt d’une activité est dans la plupart de cas, synonyme de baisse de niveau de vie. Pour bénéficier donc d’une retraite plutôt avantageuse, il est nécessaire d’entamer à l’avance une épargne retraite pour pouvoir s’assurer d’un surplus de revenus.

 

L’idéal est de savoir mélanger l’immobilier et les produits d’épargnes complémentaires. De ce fait, une fois que vous êtes en retraite, vous pouvez bénéficier de cette épargne sous forme locative, rente viagère ou complémentaire. Vous n’avez qu’à trouver le produit d’épargne qui correspond à votre profil. Le choix d’un produit de retraite complémentaire doit s’adapter avant tout à votre âge, votre budget, votre statut professionnel, votre budget ou encore d’autres choses.

 

Il peut exister bon nombre de produits de retraite complémentaire, mais le premier qui est idéal pour bien préparer sa retraite est d’acheter sa résidence principale. Le mieux est de contracter un crédit qui sera entièrement remboursé lorsque vous aurez cessé de travailler. Ainsi, votre baisse de revenu sera tout de suite compensée par l’absence de loyer ou encore du prêt immobilier.

 Les produits financiers de retraite complémentaire

Avez-vous l’intention d’opter pour un produit d’épargne pour bien préparer votre retraite. Ils existent de nombreuses façons de réaliser une épargne retraite. Pour commencer, le PERP ou plan d’épargne-retraite populaire est un produit financier de retraite complémentaire individuelle qui a pour objectif d’apporter aux épargnants un revenu régulier à la retraite. C’est bien évidemment un produit d’épargne accessible à tous avec un versement tout à fait libre.

 

Vous pouvez opter aussi pour une assurance-vie. C’est également un produit de retraite complémentaire qui est ouvert à tous. Il peut exister de larges choix de support d’investissement et la fiscalité est très attractive. D’un autre côté, il y a aussi le Préfon. C’est un contrat d’assurance de retraite complémentaire individuelle destiné aux fonctionnaires et les assimilés. L’éligibilité est possible si vous avez été employé par l’état au moins 2 mois.

 

Pour mieux diversifier votre retraite complémentaire individuelle, il est alors plus préférable d’opter pour un investissement immobilier. L’effort d’épargne peut être faible du fait que la grande partie peut être financée par l’emprunt. Sans parler de la fiscalité attractive et de nombreuses solutions disponibles : LMNP, Pinel, Malraux…

Plan du site